Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Temps Additionnel

USAP, une première à ne pas manquer

19 Août 2014 , Rédigé par Adrien Boutroue

USAP, une première à ne pas manquer

Cela fera 3 mois et 22 jours précisément que l'USAP a joué son dernier match officiel. Un match qui signifiait la fin d'une belle aventure. Une aventure qui aura duré plus de 100 ans, une aventure dans les hautes sphères du rugby français où l'USAP a toujours eu sa place sans jamais l'avoir quitté. Une expérience et un statut dans le rugby français acquis au fil des années n'ont pas suffit pour empêcher la chute du club dans l'antichambre de l'élite du rugby français.

Une division reconnue pour sa dureté et où il est difficile de s'en dépêtrer. Il suffit de regarder des exemples récents. Agen a mis 3 ans à remonter après sa douloureuse descente en 2007. Le temps d'un court passage en top14 pour le quitter 3 ans plus tard. On pourrait aussi citer les cas de Béziers, de Narbonne pour ne citer qu'eux qui n'auront jamais réussi à retrouver l'élite après leur relégation. De là, impossible pour un club de prédire son futur dans ce championnat. Peu importe le nom, le palmarès, les joueurs. Chaque match est un match piège, surtout pour un club tel que l'USAP. Un club que tout le monde voudra battre. Pas de place à la prétention non plus sous risque d'aller de désillusion en désillusion. L'humilité, le combat et le respect de chaque adversaire doit et devra être le mot d'ordre du côté catalan. Et cela commence dimanche contre Colomiers

Le Colomiers d'un certain Bernard Goutta illustre joueur, capitaine et entraineur de cette équipe catalane qui pour la première fois depuis son éviction de son poste reviendra fouler la pelouse de son jardin, de son stade. Un stade qui porte une tribune à son nom. Il n'y aura pas de cadeau de sa part, au contraire cela a tout du cadeau empoisonné. Une équipe Columérine habituée des joutes de la Pro d2 et qui va débuter sa troisième saison consécutive dans ce championnat. Une équipe dure au mal, qui a terminée à une belle 9ème place l'an dernier. Une équipe dont il faut se méfier, surtout pour une USAP qui a chamboulée son effectif à l'intersaison et dont les automatismes ne sont forcément pas encore présents entre les joueurs.

Après avoir montré de belles choses lors de la deuxième période du match contre Narbonne jeudi dernier, on peut cependant espérer de belles choses et une victoire qu'attendra tout un stade chauffé à blanc pour ce qui sera le premier match des sang et or de son histoire en deuxième division. Seule la victoire est permise sous peine de devoir se remettre en question d'entrée de jeu.

Un match pour prouver, un match à gagner mais surtout un match pour montrer aux yeux de tous que l'USAP est redevenue une équipe, au sens propre du terme. Chose dont elle avait perdu le sens l'an dernier.

Un état d'esprit irréprochable, l'envie de se faire mal pour l'autre et la rage de dominer l'autre et de ne faire aucun cadeau seront quelques ingrédients que l'USAP va devoir retrouver pour dominer ce championnat. Le public sera présent comme toujours, aux joueurs de répondre présent à leur tour.

Premier acte et premières réponses dimanche à partir de 15h05, heure à laquelle devrait être sifflé le coup d'envoi du match entre l'USAP et Colomiers...

Adrien Boutroue

USAP, une première à ne pas manquer

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article